FR EN

Coulisses

Rick Owens signe les costumes d’At the Hawk’s Well

Reportage en images avec le couturier — Par Octave

Pour nombre de ses créations, le Ballet de l’Opéra national de Paris a souvent fait appel à des couturiers de talent. Yves Saint-Laurent et sa collaboration avec Roland Petit (Notre Dame de Paris en 1965), Christian Lacroix et les Joyaux de Balanchine, Karl Lagerfeld ou encore Riccardo Tisci pour n’en citer que quelques-uns. Pour la création des costumes d’At the Hawk’s Well, Hiroshi Sugimoto s’est adressé à Rick Owens. Une première pour cet Américain natif de Porteville. Embauché très jeune par la marque française de fourrures Revillon, il lance sa marque en 1994, s’installe à Paris en 2003 et y ouvre sa première boutique trois ans plus tard. Connu pour jouer avec le conservatisme et bousculer les conventions, il propose à nouveau une création hors normes et aux lignes graphiques, épousant parfaitement les attitudes stylisées du nô et la musique abstraite de Ryoji Ikeda qui accompagnent l’œuvre de Sugimoto. Lors des derniers essayages avec les danseurs du Ballet de l’Opéra, il confiait aimer prolonger la silhouette humaine, souhaitant communiquer avec le monde à travers ses collections. Retour en images.

Rick Owens signe les costumes d’At the Hawk’s Well
Rick Owens signe les costumes d’At the Hawk’s Well 14 images

Essayages des costumes d’At the Hawk’s Well au Palais Garnier, Rotonde Zambelli, en présence de Rick Owens, avec Axel Magliano (le jeune homme, en doré), Alessio Carbone (le vieil homme, en gris), Ludmila Pagliero (la femme-épervier, en rouge).

Votre lecture: Rick Owens signe les costumes d’At the Hawk’s Well

Articles liés