FR EN

Rencontres

Requiem pour une femme russe

Entretien avec Ingo Metzmacher — Par Marion Mirande

D’après le profil d’une femme adultère et meurtrière, Lady Macbeth de Mzensk est une œuvre dont la force sexuelle n’échappe pas à Staline lorsqu’il la découvre, en 1936. Publiquement accusé de pornographie, Dmitri Chostakovitch vécut dès lors dans l’angoisse d’être déporté en Sibérie, à l’image de Katerina Ismaïlova, son héroïne. En sa qualité de chef d’orchestre de cette nouvelle production, Ingo Metzmacher parle de la force subversive de cette musique et de son choix de ponctuer les troisième et quatrième actes par le Quatuor n°8 du compositeur soviétique. 

Votre lecture: Requiem pour une femme russe

Autres articles de la théma

Articles liés