Rencontres

Norina, une héroïne contemporaine

Entretien avec Nadine Sierra — Par Anna Schauder

Via, caro sposino, non farmi il tiranno chante Norina, de façon tantôt enjouée tantôt agacée, pour congédier un mari étouffant. Indifférente aux "qu'en dira-t-on", cette femme décidée, au tempérament bien trempé, n'entend pas se laisser dicter sa conduite. Un rôle, presque féministe, finalement assez rare à l'opéra et dans lequel Nadine Sierra se glisse avec délectation. "Geek de technique vocale", la soprano américaine met tous ses talents d'interprète au service de la mise en scène exigeante de Damiano Michieletto


Photo : Florian Sempey (Dottor Malatesta) et Nadine Sierra (Norina) dans Don Pasquale, Palais Garnier, 2018 © Vincent Pontet / OnP

Votre lecture: Norina, une héroïne contemporaine