FR EN

Rencontres

Le Prince Igor, ce faux héros

En interview avec Ildar Abdrazakov — Par Konstantinos Aspiotis

La basse russe retrouve un de ses meilleurs rôles sur la scène de l’Opéra Bastille, dans une nouvelle production signée par Barrie Kosky. Dans cet opéra d’Alexandre Borodine, la figure principale prend les allures d’un anti-prince, en bousculant les conventions narratives de l’idéal héroïque. La mise en scène se focalise sur le drame intérieur de ce prince, glorifié à tort par un peuple à la recherche de guidance. Ildar Abdrazakov nous parle de ses premiers souvenirs de cet opéra-monument du répertoire russe, des enjeux d’interprétation de ce rôle mais aussi de sa relation étroite avec l’Opéra de Paris.

Votre lecture: Le Prince Igor, ce faux héros

Articles liés