Coulisses

Le navire de Simon Boccanegra

Rencontre avec José Sciuto, Chef de service adjoint responsable artistique des Ateliers — Par Cyril Pesenti

« La mer est un élément essentiel à l’opéra Simon Boccanegra. Dans la mise en scène de Calixto Bieito, cette mer s’est retirée, laissant derrière elle une immense coque de navire échouée sur la scène. La construction de ce décor a été le fruit d’un travail complexe et minutieux, impliquant la quasi-totalité des corps de métiers des ateliers – bureau d’études, serrurerie, menuiserie, atelier matériaux composites, peinture, sculpture, etc. Il s’agit d’un décor très « technologique » : pour le construire, un scan en trois dimensions de la maquette du bateau, réalisé par l’atelier sculpture, a permis au bureau d’études de concevoir la surface de la coque et sa structure intérieure. À partir de ces éléments, une quantité importante de pièces métalliques a été découpée au laser puis assemblée. Une trentaine de moules a été confectionnée pour la création des tôles de la coque. Ces tôles ont été conçues afin de pouvoir servir de surface de projection à la vidéo, chère au metteur en scène Calixto Bieito. »

Votre lecture: Le navire de Simon Boccanegra

Articles liés