Rencontres

Le chant séduction

Entretien avec Elsa Dreisig — Par Felipe Sanguinetti et Marion Mirande

O mio babbino caro chante l’espiègle Lauretta à son père Gianni Schicchi dans l’opéra éponyme de Puccini. Un air aujourd’hui interprété à l’Opéra Bastille par Elsa Dreisig, jeune soprano sincère et passionnée qui, entre deux vocalises, nous en dit un peu plus sur ce rôle mais aussi sur elle-même.    

Votre lecture: Le chant séduction