épisode précédent | suivant

Série - Illustration

Regards

Dessine-moi Rigoletto

avec Hop'éra ! — Par Pauline Andrieu

Acte 1

Le Comte de Monterone, fou de colère, se rend à la Cour de Mantoue car le Duc a séduit et déshonoré sa fille. Rigoletto se moque alors cruellement du Comte. Celui-ci maudit alors le duc et son bouffon. Rigoletto prend soudainement conscience de s’être frappé lui-même en ridiculisant un père outragé.

Car Rigoletto est très protecteur envers sa fille Gilda et lui a interdit de sortir. Mais le Duc de Mantoue parvient à s’introduire clandestinement chez le bouffon. Seule d’abord, Gilda chante son amour pour le jeune homme qui l’a suivie à l’église, sans savoir qu’il s’agissait du duc : ce dernier, déguisé, surgit précisément à ce moment et se joint à elle dans un duo d’amour enflammé. Seule de nouveau, Gilda rêve au jeune étranger.

Des courtisans apparaissent avec l’intention d’enlever la femme qu’ils pensent être la maîtresse du bouffon. Rigoletto, de retour, se heurte dans l’obscurité à Marullo. Celui-ci lui fait croire qu’ils sont venus enlever la comtesse Ceprano et lui suggère de se joindre à eux. Sous le prétexte de le masquer, il lui bande les yeux et lui donne à tenir une échelle. Quand Rigoletto, alerté par les cris de Gilda, arrache son masque, il est trop tard : les conspirateurs se sont enfuis avec la jeune fille.

Acte 2

Rigoletto cherche désespérément sa fille. L’intervention d’un page de la duchesse transforme ses doutes en certitude : Gilda est avec le duc. Le bouffon invective tout d’abord les courtisans et finit par les supplier de lui ramener sa fille. Gilda est rendue à son père. Seule avec lui, elle lui raconte comment le duc a gagné sa confiance avant de faire d’elle sa maîtresse. Le bouffon jure de se venger.


Acte 3

Gilda est toujours amoureuse du duc. Dans l’espoir de lui faire prendre conscience de la véritable nature de son séducteur, Rigoletto la conduit devant la taverne de Sparafucile. Il presse sa fille de regarder le duc faire des avances à la sœur de Sparafucile, Maddalena, qui a servi de leurre pour l’attirer dans le piège. Le bouffon invite sa fille à revêtir un habit masculin et à partir pour Vérone, où il la rejoindra le lendemain. Il conclut ensuite un marché avec Sparafucile qui promet de tuer son hôte, en qui il n’a pas reconnu le duc. Rigoletto demande que le corps lui soit remis et dit qu’il reviendra après minuit.

Mais Maddalena, séduite par ce beau jeune homme, tente de persuader son frère de l’épargner. Sparafucile propose de tuer à sa place le premier homme qui frappera à leur porte. Gilda, de retour, vêtue d’un habit d’homme, surprend leur conversation et décide alors de sacrifier sa vie pour le duc. Quand Rigoletto revient, il se saisit du corps que Sparafucile lui remet. Il se félicite d’avoir pris sa revanche mais réalise bientôt qu’il a tué sa propre fille : la malédiction est pleinement accomplie.

Votre lecture: Dessine-moi Rigoletto