épisode précédent | suivant

Série - Illustration

Regards

Dessine-moi La Fille de neige

avec Hop'éra ! — Par Pauline Andrieu

Prologue

Le printemps s’annonce dans la campagne mais la neige s’attarde encore sur les montagnes – conséquence de la liaison de Dame Printemps avec le vieil Hiver, qui a provoqué la confusion des saisons. Ils ont eu ensemble une « fille de neige », Snegourotchka. Pour la protéger du dieu Soleil, qui veut lui ravir son cœur de glace, ses parents décident de la confier à un couple de paysans dans le pays des Berendeïs. Avant de partir, le vieil Hiver ordonne aux Léchis, les esprits des bois de protéger sa fille dans le monde des humains.


Acte I

Dans le pays des Berendeïs, les chansons du berger Lel éveillent chez Snegourotchka un sentiment qu’elle ne sait nommer, car son cœur de glace ne connaît pas encore l’amour. Elle est devenue l’amie de Koupava, fiancée au riche marchand Mizguir. Mais quand celui-ci aperçoit La Fille de neige, il tombe immédiatement amoureux d’elle et oublie sa fiancée. Les villageois conseillent à Koupava de demander réparation au Tsar lui-même.

Acte II

Le Tsar Berendeï s’inquiète de la brièveté toujours plus grande de l’été et du printemps de plus en plus froid. Aussi décide-t-il d’unir au plus vite tous les jeunes gens en âge de se marier pour réchauffer le cœur des hommes. Au même moment, Koupava vient se plaindre de l’abandon dont elle a été victime. Le Tsar fait convoquer Mizguir, qui répond qu’il aime désormais Snegourotchka. La jeune fille paraît à son tour. Charmé par sa beauté, le Tsar lui demande qui elle aime mais elle ne sait pas répondre. Il décide alors que celui qui sera capable de réchauffer le cœur de Snegourotchka pourra l’épouser.

Acte III

Dans la forêt, le peuple des Berendeïs se réjouit de la prochaine fête du Soleil. Lel charme l’assemblée de ses chants et le Tsar lui promet de lui donner la plus belle fille du village. Le berger choisit Koupava. Dépitée, Snegourotchka s’enfuit. Mizguir la suit et lui déclare son amour mais la jeune fille, effrayée, le rejette. L’Esprit de la forêt parvient à éloigner Mizguir. Lel et Koupava se déclarent leur amour mutuel, ce qui éveille chez la Fille de neige un sentiment de jalousie jusqu’alors inconnu.

Acte IV

Snegourotchka vient demander conseil à sa mère et la supplie de lui apprendre ce qu’est l’amour. Dame Printemps accepte tout en la mettant en garde contre le dieu Soleil. Snegourotchka retrouve Mizguir et se laisse enfin envahir par l’amour. Alors que les deux jeunes s’apprêtent à être unis par le Tsar, le premier rayon de soleil atteint Snegourotchka, qui fond immédiatement tandis que Mizghir, désespéré, se jette dans le lac. Le Tsar calme ses sujets frappés d’effroi : grâce à cet événement, le Soleil vient de mettre fin à quinze années d’hiver.

Votre lecture: Dessine-moi La Fille de neige