Opéra
01:26
Dessine-moi

Dessine-moi La Clémence de Titus

Une minute pour comprendre l’intrigue

Par Octave le 01 juillet 2021

Série

Si la liaison entre Titus et Bérénice a inspiré les plus grands dramaturges français, c’est la figure de l’empereur romain, incarnation de la souveraineté absolue, qui occupe la place centrale de ce qui devait être le dernier opéra de Mozart. Marquant un retour à l’opera seria avec ses contraintes formelles, l’œuvre détourne les attentes et brille par son humanité dans une obscure clarté qui laisse entrevoir la tristesse dissimulée de la partition d’un compositeur déjà souffrant. La haute stylisation et la plasticité de la mise en scène de Willy Decker soulignent la réflexion du compositeur sur le pouvoir où le pardon et la réconciliation s’exposent dans toute leur force et leur fragilité.  

Blind test - Un tour du monde à l’Opéra

2 min

Jouer

Blind test - Un tour du monde à l’Opéra

S'abonner au magazine

Inscrivez-vous pour recevoir par email
les actualités d'Octave Magazine.

S'inscrire

Haut de Page