Opéra
01:41
Dessine-moi

Dessine-moi La Cenerentola

Une minute pour comprendre l’intrigue

Par Matthieu Pajot le 26 septembre 2022

Série

Délestée de ses attributs traditionnels – pantoufle de vair, citrouille, carrosse – et dominée par un beau‑père tyrannique en lieu et place d’une cruelle belle‑mère, La Cenerentola de Rossini se joue des figures traditionnelles du conte. Cendrillon n’en vit pas moins dans un monde clos et sans tendresse, sous le joug de bourreaux qu’elle protège. Au tréfonds de cette bonté couve un feu que sa rencontre avec le prince libérera... Dans ce dramma giocoso de 1817, composé en 24 jours seulement pour la période du Carnaval de Rome, le jeune Rossini, qui a déjà à son actif 19 opéras – dont le Barbier de Séville – écrit une musique jubilatoire où il sait attiser la tension grâce à ses fameux crescendo. S’emparant de cette partition aussi brillante que contrastée, le metteur en scène Guillaume Gallienne souligne avec délicatesse les demi‑teintes, de mélancolie sourde en situations burlesques.   

S'abonner au magazine

Inscrivez-vous pour recevoir par email
les actualités d'Octave Magazine.

S'inscrire

Haut de Page