FR EN

Rencontres

Anna Netrebko, Prima la vita

Entretien avec Anna Netrebko — Par Marion Mirande

La première fois qu’Anna Netrebko chantait à l’Opéra Bastille en 2008, elle incarnait la Giulietta de Bellini. Revenue quelques mois après dans L’Élixir d’amour, elle confirmait sa suprématie dans le répertoire belcantiste. Depuis, sa voix a évolué, lui permettant de glisser vers des rôles plus lourds, à forte expression dramatique. Cette saison, elle est Tatiana, l’héroïne d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski, en alternance avec Nicole Car. Le public parisien la retrouvera en février 2018 dans La Traviata de Verdi.    

Votre lecture: Anna Netrebko, Prima la vita

Articles liés