OnP / DR
Présentation

L'équipe

La Direction

Elisabeth Platel a commencé la danse au conservatoire de St Germain-en-Laye puis au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Christiane Vaussard. Son premier Prix du Conservatoire obtenu en 1975 lui ouvre les portes de l'Ecole de Danse. Engagée dans le Corps de Ballet en 1976, puis promue «Première danseuse» en 1979, elle est nommée «Danseuse Etoile» à l’issue de sa première Giselle, le 23 décembre 1981.
Jusqu’en 1999, date de ses adieux dans la Sylphide, elle est l’interprète de tous les grands chorégraphes classiques dont George Balanchine, John Neumeier et tout particulièrement Rudolf Noureev pour qui elle crée de nombreuses productions. Un prix retiendra l’attention, le Prix Benois de la danse qui lui est attribué pour l'ensemble de sa carrière, et notamment son rôle d'Ambassadrice de l'École française à travers le monde.
Tout en continuant à se produire comme Etoile invitée, la nécessité de transmettre son art, de porter une réflexion s’est rapidement imposée. Professeur invitée en France et à l’étranger, Elisabeth Platel remonte également des ballets et assure la coordination des enseignements pour le diplôme d’Etat au sein du Corps de Ballet de l’Opéra national de Paris.
En septembre 2004, elle prend la direction de l’Ecole de danse.

© J.-L. Saïz / ONP

Les professeurs de classique - saison 2014 - 2015

Afin de préserver l’héritage de cette tradition déjà tricentenaire, la transmission du savoir est assurée par des professeurs garants de la continuité historique de l’enseignement.

+ Lire la suite

Fanny GAÏDA – 1ère division fille

Entrée à l’École de Danse de l’Opéra en 1973, elle est engagée dans le Corps de Ballet à 17 ans. « Sujet » dès 1981, elle est promue « Première danseuse » en 1989. Passant des ballets de Serge Lifar à ceux de George Balanchine, elle se voit confier des rôles de soliste par Kenneth MacMillan, Pierre Lacotte, Roland Petit ou Jerome Robbins. Nommée « Danseuse Etoile » en 1993, elle danse les œuvres du répertoire classique : Giselle (d’après Coralli et Perrot), Le Lac des cygnes, Roméo et Juliette, La Bayadère, Raymonda, La Belle au bois dormant (Rudolf Noureev)… Elle a également créé les ballets de Carolyn Carlson, Karole Armitage, Nils Christe, Dominique Bagouet, William Forsythe, Daniel Larrieu, Patrice Bart (Coppélia – 1996) et Jiří Kylián (Doux Mensonges – 1999). Elle est Chevalier de l'Ordre national du Mérite.

Fanny Gaïda est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 2002.

Fabienne CERUTTI – 2ème division fille

Fabienne Cerutti entre à l’École de Danse de l’Opéra en 1971. Engagée dans le Corps de Ballet en 1977, elle est promue « Sujet » en 1982. Pendant ses années à l'Opéra, elle suit l'enseignement de Serge Peretti, Christiane Vaussard, Rita Thalia, Jacqueline Moreau… Son répertoire s’étend des grands classiques aux œuvres plus contemporaines. Elle interprète ainsi les principaux rôles de Casse-Noisette, de La Belle au bois dormant, du Lac des cygnes, de La Fille mal gardée, et danse aussi dans Au bord du précipice d’Alwin Ailey, Voluntaries de Glen Tetley, Tanz Schul de Jiří Kylián, Le Songe d’une nuit d’été de John Neumeier… Elle danse également le rôle de Terpsichore aux côtés de Rudolf Noureev dans Apollon Musagète de George Balanchine.

Fabienne Cerutti est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1998.

Carole ARBO – 3ème division fille

Entrée à l’École de Danse de l’Opéra en 1973, elle est engagée - à 18 ans - dans le Corps de Ballet (1979). « Coryphée » en 1984, Sujet » en 1985, « Première danseuse » en 1989, elle est nommée « Danseuse Etoile » en 1993. Interprète privilégiée des ballets de Jerome Robbins (In the Night, En Sol, Dances at a Gathering, The Concert et The Four Seasons), elle danse les œuvres de George Balanchine, Serge Lifar, Harald Lander, Maurice Béjart, Roland Petit, Jiří Kylián… que possède l'Opéra et participe aux créations de Twyla Tharp, Odile Duboc, William Forsythe, Angelin Preljocaj, Jean-Claude Gallotta, Mats Ek, José Montalvo… Elle est Chevalier de l'Ordre national du Mérite.

Carole Arbo est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 2001.

Véronique DOISNEAU – 4ème division fille

Engagée en 1979 dans le Corps de Ballet de l’Opéra après un Premier Prix du Conservatoire de Paris, elle est « Coryphée » en 1983, et « Sujet » en 1987. Elle participe à toutes les grandes productions du répertoire et se voit confier des rôles de soliste dans les ballets de Rudolf Noureev, Serge Lifar, Jerome Robbins… et danse des rôles d’étoile notamment dans Casse-Noisette (versions Neumeier et Noureev). Elle a créé des ballets de Maguy Marin, David Parsons, Merce Cunningham, Jiří Kylián, Paul Taylor, Daniel Larrieu, Jean-Claude Gallotta. En septembre 2004, elle est l’unique interprète de Véronique Doisneau la création de Jérôme Bel. Après le Palais Garnier, la pièce sera par la suite présentée dans de nombreux pays.

Véronique Doisneau est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 2006.

Marie-José REDONT – 5ème division fille

Elève de Maître Brieux, Christiane Vaussard et Yvette Chauviré, Marie-José Redont entre à l’École de Danse de l’Opéra de Paris en 1961. En 1969, à l’âge de 16 ans et demi, elle est engagée dans le Corps de Ballet. Elle danse le rôle de ‘L’Espagnole’ dans Le Lac des cygnes (version Bourmeister) et le pas-de-deux de ‘L’Oiseau bleu’ dans La Belle au bois dormant de Rosella Hightower. Elle participe également aux créations d’Adagietto (Oscar Aráiz), de Black and Blue (Luis Falco), de Quelques pas graves de Baptiste (Francine Lancelot). Elle est encore ‘La Maîtresse’ dans Le Sacre du printemps de Paul Taylor. Parallèlement à sa carrière de danseuse, elle travaille comme répétitrice aux côtés de Francine Lancelot pour la création mondiale de Quelques pas graves de Baptiste et pour la création à l’Ecole de Danse de Sarah, les Yeux grands ouverts de Gigi Caciuleanu (1988). Elle collabore également avec le Docteur Olivier Troisier à la rédaction d’Education vertébrale – verrouillage, déverrouillage : pédagogie et techniques, aux éditions Masson (2002).

Marie-José Redont est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1987.

Muriel HALLE – 6ème division fille

Muriel Hallé entre à l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris en 1975 et poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Engagée dans le Corps de Ballet en 1982, elle est « Coryphée » en 1986, et « Sujet » en 1988. Muriel Hallé participe - jusqu’en 2006 - à de nombreuses productions du répertoire, créations et tournées de la Compagnie en France comme à l’étranger. Elle se voit ainsi confier des rôles de soliste dans des ballets de Rudolf Noureev (La Belle au bois dormant, Le Lac des cygnes, Don Quichotte, La Bayadère, Cendrillon, Raymonda, Roméo et Juliette), George Balanchine (Les Quatre tempéraments) ou Serge Lifar (Suite en blanc) et est notamment distribuée par Jerome Robbins (The Concert) Maurice Béjart (Le Concours) et Pierre Lacotte (Paquita). Elle a également dansé des rôles d’Etoile pendant la saison 1997 de l’English National Ballet. Muriel Hallé est choréologue, diplômée du cycle de perfectionnement en notation du mouvement Benesh du CNSMDP et enseigne la notation du mouvement à l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris.

Après avoir assuré les cours du stage 6 mois pendant 2 ans, Muriel Hallé est nommée professeur de danse à l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris en 2008.

Géraldine WIART – Stage 1 an fille

Entrée à l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris en 1981, Géraldine Wiart est engagée à l’âge de 16 ans dans le Corps de Ballet. Promue « Coryphée » en 1988, elle interprète ses premiers rôles de soliste. Elle est nommée « Sujet » en 1993. Elle danse tous les ballets classiques du répertoire de Rudolf Noureev, Vladimir Bourmeister, George Balanchine, Pierre Lacotte, Roland Petit, Serge Lifar, Harald Lander, Michel Fokine, Vaslav Nijinski, Bronislava Ninjiska, Kenneth MacMillan. Elle est souvent choisie pour les chorégraphies contemporaines lors des entrées au répertoire et les créations ; Jerome Robbins, William Forsythe, Antony Tudor, Marta Graham, John Neumeier, Paul Taylor, Trisha Brown, Carolyn Carlson, Twyla Tharp, Blanca Li, Mats Ek, Jiří Kylian, Pina Bausch…. Mats Ek, Jiří Kylian et Pina Bausch lui ont apporté une fidélité, un travail et une approche artistique très marquants pour sa carrière. Elle participe aux créations de Rudolf Noureev (Cendrillon), Pierre Lacotte (Paquita), Mats Ek (Appartement), Angelin Preljocaj (Le Parc), Nicolas Le Riche (Caligula), Twyla Tharp (Rules of the games), Patrice Bart (Coppélia, La petite danseuse de Degas), Blanca Li (Shéhérazade).

Géraldine Wiart assure les cours du stage 6 mois de l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 2009.

Jacques NAMONT – 1ère division garçon

Entré à l’École de Danse en 1962, Jacques Namont est engagé dans le Corps de Ballet en 1966. Nommé « Premier danseur » en 1976, il est un grand interprète du ‘Bouffon’ dans la version Bourmeister du Lac des cygnes. Il enseigne - dès 1973 - à l’Académie Raymond Franchetti, est professeur au Ballet de Marseille Roland Petit (1975) et donne des cours au Ballet de l’Opéra de Paris (1988 à 1991). Il est ensuite Directeur de l’ENSD de Marseille (1992 à 1995). Célèbre interprète du rôle du ‘Joker’, Jacques Namont a également assisté Janine Charrat lors de l’entrée au répertoire de l’Ecole de danse de Jeu de cartes. Professeur de renommée internationale, il est régulièrement invité à la Royal Ballet School de Londres, au Béjart Ballet Lausanne, au Ballet de Nancy, au Ballet de Monte Carlo, au Ballet de Lyon, au Ballet de Rio de Janeiro…. Il est Chevalier des Arts et des Lettres.

Jacques Namont est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1997.

Eric CAMILLO – 2ème division garçon

Eric Camillo commence la danse chez Marika Besobrasova à Monte-Carlo avant d’entrer à l’École de Danse de l’Opéra en 1981. Engagé dans le Corps de Ballet en 1985, il est promu « Coryphée » en 1986, puis « Sujet » en 1987. Il danse notamment le rôle de ‘Colin’ dans La Fille mal gardée (Joseph Lazzini) et interprète de nombreux rôles dans les productions de Rudolf Noureev. Il participe également à de nombreux galas avec le groupe “Noureev and Friends”. Il remporte le 1er prix au Concours International de Danse de Paris en 1990 et reçoit le prix de l’AROP en 1991.

Professeur du Ballet de l’Opéra de janvier 2002 à juillet 2007, Eric Camillo est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 2004.

Wilfried ROMOLI – 3ème division garçon

Entré à l’École de Danse de l’Opéra en 1973, Wilfried Romoli est engagé dans le Corps de Ballet à 16 ans. « Sujet » en 1983, il est promu « Premier danseur » en 1989 et enchaîne les rôles de soliste. Il est l’un des interprètes privilégiés de Rudolf Noureev qui le distribue dans nombre de ses ballets : Le Lac des cygnes, Raymonda, Roméo et Juliette, La Belle au bois dormant, Don Quichotte et lui offre le rôle de ‘Solor’ dans sa dernière production La Bayadère. Sa curiosité, son énergie comme son goût de la nouveauté le font s’intéresser très tôt à la danse contemporaine. Quelques rencontres avec de grands chorégraphes marquent ainsi profondément son parcours de danseur : John Neumeier, Roland Petit, Jerome Robbins, Maguy Marin, Mats Ek, Pina Bausch, Jiří Kylián... pour ne citer qu’eux, font régulièrement appel à lui. Nommé « Danseur Etoile » en 2005 à l’issue de la représentation de Ich bin… de Susanne Linke, il est Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Wilfried Romoli est Professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis la rentrée 2008.

Christophe DUQUENNE – 4ème division garçon

Biographie à venir

Marc du BOUAŸS – 5ème division garçon

Formé par Raymond Franchetti, Lilian Arlen et Nina Vyroubova, Marc du Bouaÿs est entré à l’École de Danse de l’Opéra en 1960. Engagé dans le Corps de Ballet en 1968, il est promu « Sujet » la même année. Entre 1981 et 1982, il danse à l’English National Ballet, au Pittsburg Ballet de 1982 à 1985, et au Northern Ballet de Manchester de 1984 à 1985. Dès 1988, il enseigne la danse classique à Nice, puis à l’étranger (Italie, Monaco, Australie…) avant de rejoindre l’Ecole de danse de Rosella Hightower à Cannes de 1994 à 1996.

Marc du Bouaÿs est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1997.

Bertrand BARENA – 6ème division garçon

Entré à l’École de Danse de l’Opéra de Paris en 1966, il a pour professeurs Christiane Vaussard, Gilbert Mayer et Raymond Franchetti. Il est engagé en 1974 dans le Corps de Ballet de l’Opéra, et participe - jusqu’en 1998 - à de nombreuses productions du répertoire ou créations ainsi qu’aux tournées en France comme à l’étranger. Parallèlement à sa carrière de danseur, il prépare une formation au diplôme de professeur de l’École de Danse de l’Opéra avec, comme enseignants, Serge Golovine et Claude Bessy (1991-1992).

Bertrand Barena est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1997.

- Masquer

Les professeurs des cours complémentaires

+ Lire la suite

Yasmine PILETTA – Mime

Formée à l’art du mime par Ella Jaroszewicz (transfuge du « Ballet Pantomime de Wroclaw », Théâtre National en Pologne, créé et dirigé par le danseur Henryk Tomaszewski), elle participe – de 1974 à 1994 – à toutes les créations de sa compagnie « Le Théâtre Magenia », ainsi qu’aux tournées en Suède, Norvège, Allemagne, Pologne, Autriche, Espagne…

Yasmine Piletta est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1977.

Marie BLAISE – Folklore et danse baroque

Formée très tôt à la danse traditionnelle française et polonaise, Marie Blaise complète sa formation en danse contemporaine, classique, baroque et de renaissance française et italienne. A partir de 1979, elle se produit avec la Compagnie de Danse Populaire Française de Michelle et Michel Blaise, en France et à l’étranger. Pour cette même compagnie, elle a co-chorégraphié plusieurs spectacles pour enfants (De la cour au jardin, Bêtes à poils bêtes à plumes et entrechats, Coups de bâton et cheval-jupon…). En 1992, elle rejoint la Compagnie Maître Guillaume de Sophie Rousseau, dont le travail est axé sur les rapports musique-danse du répertoire de la Renaissance. Depuis 1996, elle participe également aux spectacles de la Compagnie l’Eventail (compagnie de danse baroque de Marie-Geneviève Massé) comme interprète et comme assistante à la chorégraphie.

Marie Blaise est professeur à l’École de Danse de l’Opéra de Paris depuis 2000.

Larrio EKSON – Contemporain

Né à New-York, Larrio Ekson se destine à 16 ans et contre l'avis de son père au théâtre. Remarqué par Lucille BEARDS, il obtient une bourse pour étudier la danse à la School of Fine Arts de Carnegie Hall qui lui ouvre les portes de la School of Harkness Ballet. En 1970, il arrive à Paris et y découvre les studios de danse de la Villa Wagram et de la Salle Pleyel où il suit les cours de Nina Vyroubova. Partenaire mythique de Carolyn Carlson, les plus grands chorégraphes, comme Maurice Béjart et Jiří Kylian, se le sont arraché. Parallèlement à sa carrière de danseur, Larrio Ekson s'est acquis une réputation internationale en tant que pédagogue émérite : dès 1992, Roland Petit lui confie la responsabilité des cours de danse contemporaine de l'Ecole Nationale Supérieure de Danse du Ballet de Marseille, il est professeur-invité à l'Ecole-atelier Rudra-Béjart, professeur à l'Opéra national de Paris, aux Conservatoires nationaux de Paris et de Lyon, ainsi qu'aux Centres Chorégraphiques de Nancy et Roubaix.

Larrio Ekson donne des master-classes à l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 2008.

Claire BAULIEU – Contemporain

Claire Baulieu a étudié la danse classique et le jazz en France où elle débute sa carrière de danseuse à l’âge de 19 ans avec un rôle dansé et chanté dans « Gomina », la comédie musicale de François Wertheimer, puis danse au sein de plusieurs ensembles de danse contemporaine en Espagne et aux Etats-Unis. C’est à New-York, en tant que scholar fulbright de l’Alvin Ailey American Dance Center, qu’elle se spécialise en danse moderne dans la technique de Lester Horton, le maître du danseur et chorégraphe américain Alvin Ailey. Deux fois Lauréate de la Commission Franco-Américaine, elle effectue plusieurs longs séjours aux Etats-Unis afin de poursuivre et approfondir ses recherches sur la théorie et le répertoire de la technique Horton. En 1984, elle obtient le Certificat d’Aptitude à l’enseignement de la danse contemporaine, délivré par le Ministère de la Culture. Deux ans après, elle est nommée à la direction du conservatoire de danse de Bagnolet, devenue école agréée en 1996. Elle commence aussi à chorégraphier et signe des solos pour jeunes danseurs dont plusieurs sont médaillés aux Rencontres Nationales de la Fédération Française de Danse.

Claire Baulieu assure les cours de contemporain à l’Ecole Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1983.

Bruce TAYLOR – Jazz

Chorégraphe, danseur et professeur, Bruce Taylor est originaire de New York où il suit notamment des formations à l’Alvin American Dance School et à la Martha Graham School of Contemporary Dance. Après s’être produit dans les compagnies d’Agnès de Mille, de Bella Levinski, de Walter Nicks et d’Elisa Monté, il vient vivre en France dans les années 80. Il travaille alors avec Peter Goss et Redha avant de créer sa propre compagnie en 1996 : ChoréOnyx. Il chorégraphie également pour d’autres compagnies et enseigne le ‘modern jazz’ dans toute l’Europe, notamment à l’English National Ballet, à la Royal Ballet School ainsi qu’au stage Bartholin, à Copenhague.

Bruce Taylor assure les cours de jazz à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1993.

Roxana BARBACARU – Caractère

Elève à l’École de danse de Bucarest de 1966 à 1975, Roxana Barbacaru obtient un baccalauréat d’études de danse en 1975. Soliste à l’Opéra National de Bucarest de 1975 à 1984, elle rejoint l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris en 1984, où elle suit une formation professionnelle au professorat de danse. En 1994, elle crée sa propre compagnie de danse de caractère – Compagnie Roxana Barbacaru – pour laquelle elle réalise plusieurs spectacles (Rencontres dansées, Voyage autour de la danse, Danse de l’Europe orientale). Parallèlement, elle chorégraphie et interprète La divine Analogie et La voix qui se voit.

Professeur de danse de caractère au CNSMDP et au CNR de Paris, Roxana Barbacaru assure les cours de danse de caractère à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1996.

Jessica BAUMANN-CHOPPE – Caractère

Jessica Baumann-Choppe, de formation classique, a étudié la danse auprès de grands professeurs tels que Gilbert Mayer, Jean Golovine puis Roxana Barbacaru avec qui elle découvre la danse de caractère. Elle travaille et approfondit ses connaissances auprès d’elle depuis plus de 20 ans et fut son assistante pendant plusieurs années à l’Ecole de Danse l’Opéra de Paris. Leur complicité et cette implication pour la danse de caractère amène Jessica Baumann-Choppe à se perfectionner notamment auprès d’Irina Grejbina à Paris et Youri Vassilkov à Saint Petersbourg et continue à approfondir ses connaissances techniques à travers ses recherches personnelles sur les danses folkloriques. Désireuse de transmettre ses connaissances à un public des plus larges, elle crée l’Académie de danse de Meaux où elle prend plaisir à transmettre cette discipline si riche et épanouissante.

Jessica Baumann-Choppe enseigne l’Ecole du ballet J. Stanlowa et à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris depuis 2011.

François-Xavier FEREY – Gymnastique

Masseur-Kinésithérapeute depuis 1993 et responsable du service kinésithérapie à l’Institut National du Sport et de l’Education Physique depuis 2001, François-Xavier Ferey est également coordinateur de l’Unité d’Aide à la Performance « Prévention » (réhabilitation, préparation physique et récupération), formateur et membre du jury dans le domaine de la kinésithérapie. Il a aussi fait partie de l’équipe médicale aux Jeux Olympiques (Sydney 2000, Pékin 2008 et Londres 2012) et de l’encadrement paramédical (gymnastique, réhabilitation, étirement, rééducation) d’équipes de France (voltige aérienne, équitation, aviron…). Parallèlement, il s’occupe de la gymnastique et de l’école du dos au C.H.R de Pontoise de 1993 à 2001.

François-Xavier Ferey est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1996.

Scott Alan PROUTY – Musique

De nationalité américaine et connu en France comme spécialiste de la voix d’enfants, Scott Alan Prouty a effectué ses études à l’Eastman School of Music à New York. Directeur artistique du Chœur d’enfants Sotto Voce, il dirige souvent des opéras d’enfants à l’Opéra Bastille et au Théâtre du Châtelet. Il anime également des cours supérieurs de Direction du Chœur et de Pédagogie Musicale dans toute la France et est souvent sollicité à préparer des enfants solistes pour des films, des CD, des émissions de télévision et des spectacles à l’Opéra national de Paris, au Théâtre du Châtelet et au Palais des Sports.

Scott Alan Prouty est professeur à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 1988.

Sylvie JACQ MIOCHE – Histoire de la Danse

Professeur agrégé de Lettre modernes, docteur en Esthétique, historienne de la danse, Sylvie Jacq Mioche collabore entre autres au Dictionnaire de la danse (Bordas-Larousse, 1999 et 2008), au Dictionnaire de la Musique Française au XIXème siècle (Athème-Fayard, 2003) ainsi qu'à l’Encyclopédie des femmes créatrices, Editions des Femmes (2013). En 2007, elle publie La danse vue par Maurice Béjart et Colette Masson (Hugo et Cie). Elle collabore régulièrement à la rédaction des programmes de l’Opéra national de Paris.

Sylvie Jacq Mioche assure les cours d’Histoire de la Danse à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 2005.

Emmanuelle LYON – Anatomie

Formée à l'école Balanchine puis par Maggie Black à New York, Emmanuelle Lyon a dansé au sein du Boston Ballet, de la Bat-Dor Dance company en Israël, avec Heinz Spoerli en Suisse et Peter Goss à Paris. Enseignante en danse classique et spécialiste en Analyse Fonctionelle du Corps dans le Mouvement Dansé, elle enseigne régulièrement au Centre National de la Danse à Pantin et pour les danseurs du ballet de l'Opéra de Paris dans le cadre de la formation au Certificat d'Aptitude et au Diplôme d'Etat de professeur de danse. Elle est également chargée de cours à l'université Paris 8, pour la formation des acrobates à l'Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-bois, au Centre National de Danse Contemporaine à Angers ainsi que pour l'anatomie à l'Ecole de Danse de l'Opéra national de Paris.

Emmanuelle Lyon assure les cours d’anatomie du mouvement à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris depuis 2003.

Clément HERVIEU-LEGER – Comédie

Entré à la Comédie-Française en 2005, il y joue notamment sous la direction de Marcel Bozonnet, Anne Delbée, Andrzej Seweryn, Lukas Hemleb, Claude Mathieu, Eric Génovèse, Robert Wilson, Véronique Vella, Denis Podalydès, Pierre Pradinas, Loïc Corbery, Marc Paquien, Muriel Mayette, Jean-Pierre Vincent, Anne-Laure Liégeois, Lilo Baur… En dehors de la Comédie-Française, il travaille également aux côtés de Daniel Mesguich, Nita Klein, Bruno Bouché, Patrice Chéreau et tourne avec Catherine Corsini, Patrice Chéreau ou Guillaume Nicloux. Metteur en scène, il met en scène La Critique de l’Ecole des femmes de Molière, La Didone de Cavalli, l’Epreuve de Marivaux. Il signe la dramaturgie de La Source chorégraphiée par Jean-Guillaume Bart pour le ballet de l’Opéra national de Paris. Depuis 2010, il codirige la Compagnie des Petits Champs.

Clément Hervieu-Léger assure les cours de comédie à l’Ecole de Danse de l’Opéra National de Paris depuis 2009.

Daniel SAN PEDRO – Comédie

Formé au Conservatoire National de Madrid, Daniel San Pedro a joué dans L’Épreuve de Marivaux, mise en scène Clément Hervieu-Léger avec qui il dirige la Compagnie des Petits Champs. Il participe à de nombreux spectacles théâtraux sous la direction notamment de Ladislas Chollat, Fabrice Melquiot, Jean-Luc Revol, Marcel Maréchal, Gildas Bourdet, Jean-Luc Palies, Franck Berthier, Philippe Calvario, Gregory Baquet, Gaël Rabas, Laurent Serrano… Pour Les Sables Mouvants, il est nommé au Prix Michel Simon et reçoit le Prix d’interprétation au Festival du Jeune Comédien de Bézier. De 2002 à 2005, il est artiste associé au Centre National de Création de Chateauvallon (Direction Christian Tamet). Il met également en scène A la recherche du lys, monologue d’après Garcia Lorca qu’il adapte et joue, Ziryab, Le Romancero Gitan, Dans les rues de la ville, Contes et recettes.

Daniel San Pedro assure les cours de comédie à l’Ecole de Danse de l’Opéra National de Paris depuis 2010.

- Masquer

Les pianistes

Tous les cours de danse dispensés à l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris sont accompagnés par des pianistes.

Ellina Akimova, Laurent Choukroun, Richard Davis, Claire Djourado, Tadeusz Gieysztor, Michèle Linardi, Tristan Lofficial, Myron Mytrowytch, Gaëlle Sadaune, Masako Shimura, Yuko Tsuchiya, Isabelle Van Brabant.