Tuesday 20 November 2012
À (ré)écouter / Le vol des hirondelles
Hommage à Frederick Delius

La sagesse populaire a coutume de dire qu'une hirondelle ne fait pas le printemps. Le 10 novembre dernier, si les hirondelles n'annonçaient pas encore le retour des beaux jours, elles étaient du moins synonyme de musique pour les spectateurs de l'Amphithéâtre qui ont entendu Late Swallows (Le Vol des hirondelles), troisième mouvement du Quatuor à cordes de Frederick Delius. Entre Edvard Grieg et Robert Schumann, le Quatuor Danel, accompagné du pianiste Nelson Goerner, a conclu en beauté l'hommage rendu au compositeur à l'occasion de son cent-cinquantième anniversaire.


PreviousNext