Tuesday 15 November 2011
Mexique - Musique d'aujourd'hui
Vendredi 18 novembre à l'Amphithéâtre

Dans le cadre du Festival d'Automne à Paris, l'Amphithéâtre Bastille consacre une soirée à trois compositeurs mexicains d'aujourd'hui. Il ne faut chercher chez Hilda Paredes et Jorge Torres Sáenz nulle mexicanité, au sens de cette sensualité colorée stéréotypée, mais bien plutôt un rapport étroit au verbe poétique du Mexique et à l’avant-garde européenne.

 

Convaincue que la langue que parle un compositeur modèle sa musique, Hilda Paredes aime à travailler la voix dans toutes ses singularités expressives. Dans Canciones lunáticas, sur les Poèmes de Pedro Serrano (né en 1957), celle du contre-ténor Jake Arditti semble 'affranchir de toute raison. Dans Altazor, d'après le poète créationniste chilien Vincente Huidobro (1893-1948), c'est avec le baryton Guillermo Anzorena et les outils d'informatique musicale de l'Ircam que la compositrice poursuit son exploration phonétique de la langue.




De son côté, Jorge Torres Sáenz se décrit comme un musicien philosophe (et vice-versa). Tirant son inspiration de ses lectures de Wajdi Mouawad ou de Dante, il recherche la coexistence entre l'image poétique et les sensations acoustiques, et se joue de la mémoire, qu'elle soit intime ou anhistorique.




Éminent pédagogue - Hilda Paredes et Jorge Torres Sáenz sont tous deux passés par sa classe -, Mario Lavista est sans doute en partie responsable de la richesse de cette génération : il lui a ouvert les  portes de la nouvelle musique, par son enseignement comme par sa musique.

PreviousNext