Edgar Degas - La Classe de danse
Jeudi 30 mai 2013
Nouvelle exposition à la Bibliothèque-Musée de l'Opéra
Du 5 juin au 1er septembre

À l 'occasion du tricentenaire de l'École française  de danse, l'Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France organisent une exposition retraçant l'histoire du Ballet de l'Opéra, depuis louis XIV jusqu'à nos jours...

Soucieux de faire du style noble un véritable art de la scène et jetant les bases de la professionnalisation des danseurs, le roi crée l'Académie royale de Danse en 1661. En 1669, le roi accorde aussi au poète Pierre Perrin le privilège de fonder une Académie d'opéra dont Lully s'empare en 1672. Ainsi sont créés l'Opéra de Paris et son Ballet. À la fin de son règne, en 1713, Louis XIV décide de fonder une école de danse au sein de l'Opéra : elle est chargée de garantir la qualité des artistes. D'abord réservée aux adultes, l'école est ouverte aux enfants à partir de 1784 et reste fidèle, depuis, à sa vocation de transmission du répertoire et d'ouverture à la création.C'est la double histoire du Ballet de l'Opéra de Paris et de son École qui est retracée ici. De Pierre Beauchamp à Brigitte Lefèvre, des premiers responsables de l'École de Danse, Maximilien Gardel et Jean Dauberval, à Élisabeth Platel, l'exposition en présente les grandes ruptures institutionnelles et esthétiques, de même que l'attrait des peintres comme Edgar Degas pour les danseuses de l'Opéra, la dimension sociale des spectacles de ballet, les grandes figures et évolutions du répertoire de la Compagnie : l'introduction du ballet d'action et le rôle de Noverre au XVIIIe siècle, la naissance et l'avènement du ballet romantique, l'invention du néoclassicisme avec Lifar, l'apport de Balanchine, Robbins, Petit, Béjart, Cunningham, Carolyn Carlson, Forsythe et Noureev, la politique d'encouragement de la création et d'ouverture aux grands chorégraphes internationaux, de Pina Bausch à Angelin Preljocaj.

 


 

 

PrécédentSuivant