DR
Lundi 9 décembre 2013
Les Z’animaux Musiciens de Pascal Nègre par Michel Audiard
Exposition au Palais Garnier du 16 décembre au 2 janvier
61 musiciens de l’orchestre mozartien aux corps d’hommes et à la tête d’animaux seront exposés au Palais Garnier dans la Galerie du glacier aux moments des fêtes de fin d’année du 16 décembre 2013 au 2 janvier 2014. Cet orchestre de métal de 61 sculptures de plaques d’inox peintes découpées au laser, alliant Mythologie et Pop Art, est l’œuvre du sculpteur Michel Audiard*.

L’Opéra national de Paris a eu l’envie d’accueillir cette création afin de la partager avec le plus grand nombre et notamment le jeune public. Cette oeuvre unique à dimension pédagogique sera présentée aux nombreux visiteurs du Palais Garnier, avant de partir pour une tournée internationale.
Avec cette exposition ludique, les visiteurs, en famille, pourront découvrir différemment les espaces du théâtre et se familiariser avec les différents instruments composant un orchestre.

Histoire de Z’animaux Musiciens

Pascal Nègre, Président directeur général d’Universal Music France et vice-président d’Universal Music International, touché par la campagne tourangelle, acquiert, en 2008, un Relais de Chasse ayant appartenu notamment à Ernest Van de Velde, inventeur de la Méthode Rose bien connue des apprentis pianistes puis à ses descendants. De grands musiciens sont aussi venus y séjourner. C’est tout naturellement que Pascal Nègre, prolonge cette lignée musicale en devenant le nouveau propriétaire.

« Le fil rouge de cette propriété entourée d’animaux étant la musique », Pascal a l’idée à l’aube de ses 50 ans de faire appel à un célèbre sculpteur tourangeau, Michel Audiard, afin de créer un portail composé des 61 musiciens de l’orchestre mozartien aux corps d’hommes et à la tête d’animaux vivants sur la propriété pour rendre hommage à la musique.

*Michel Audiard, Sculpteur

Sculpteur autodidacte, il créé sa fonderie de bronze à la cire perdue en 1978. Sa créativité l’ouvre sur des bijoux de quelques grammes aux sculptures de plusieurs tonnes, en passant par les meubles, stylos et statues. Rien n’échappe à cet artiste et tout prend vie entre ses mains. Dans les années 90, il s’amuse en réalisant des stylos sculptures faits de matériaux magiques (ivoire de mammouth, météorite, bois pétrifié ...) qui feront le tour du monde. Plus de 70 chefs d’états ont leur «Audiard». Dans les années 2000, il réalise ses premiers « Passages ». Jeu de lumière et de matière mettant en valeur l’invisible à travers ses portraits découpés dans une feuille d’acier rouillée, la rouille étant la patine du fer, l’inexorable lien au temps. Créateur prolixe, plus de 2000 passages ont vu le jour.  De nombreuses expositions lui sont consacrées, récompensant son travail et font aujourd’hui sa renommée internationale.

 

PrécédentSuivant