Mercredi 30 janvier 2013
Les mystères de l'art
Rencontre jeudi 14 février au Studio Bastille

Alors qu'au Palais Garnier, Le Nain et L'Enfant et les sortilèges mettent en scène les ombres inquiétantes de l'enfance, à l'occasion de la sortie de son livre - Les Mystères de l'art : esthétique et psychanalyse (Odile Jacob) - nous vous convions à une rencontre avec Christophe Paradas jeudi 14 février à 13h au Studio Bastille (entrée libre dans la limite des places disponibles).


Christophe Paradas est psychothérapeute, psychiatre, psychanalyste. Il est responsable du Centre Médico-Psychologique (CMP) d’Antony, EPS Erasme. Membre du comité de la revue Nervure, Journal de psychiatrie, il a signé de très nombreux articles, entretiens, chroniques, privilégiant une approche hors les murs de la psychanalyse appliquée aux objets culturels. Il a été conseiller littéraire de trois productions théâtrales.

 

Chez Freud le premier, la réflexion sur l’art et ses créations a joué un rôle important dans l’élaboration de la théorie psychanalytique, grâce à maints exemples. La psychanalyse de l’art ou encore la « critique psychanalytique » ont par la suite parfois dévié. Est-ce une raison pour s’arrêter là ?

Que se passe-t-il donc dans nos rencontres esthétiques, qui sont autant de « leçons de vie qui ne donnent pas de leçons » ? L’analyste, expert dans les ambivalences et les méandres de notre vie mentale, n’a-t-il rien à nous apprendre sur la création musicale, littéraire, cinématographique ou théâtrale ?

Sur les traces d’Élie Faure et d’André Malraux autant que de Freud, croisant Bizet et Beethoven, Rembrandt et l’esthétique japonaise, Hemingway et Camus, scrutant Bergman ou Heiner Müller, loin des reconstructions qui prétendent nous livrer la vérité de l’artiste et celle de ses œuvres, Christophe Paradas tente de brosser un véritable portrait psychanalytique de l’artiste. Et d’éclairer les mystères de la créativité.

PrécédentSuivant