Mirco Magliocca/OnP
Lundi 13 janvier 2014
Le Viol de Lucrèce
par l'Atelier lyrique
Reprise à l’Athénée de cet opéra de Benjamin Britten, mis en scène par Stephen Taylor. Dans cette pièce écrite au lendemain de la guerre, il est question de la brutalité des hommes, à laquelle fait écho l’univers clos de femmes esseulées, dont « les rouets déroulent les rêves que le désir a tressés. Tournant et tournant, tordant les lambeaux de leurs coeurs. »
Deux mondes qui ne peuvent se rencontrer sans se heurter ou se détruire et où les pulsions les plus cachées peuvent à chaque instant faire surface. Avec le mythe du viol et d’un sacrifice, Britten invite à réfléchir sur la violence de nos rapports, la bestialité qui peut sommeiller dans nos désirs, nos jalousies, nos craintes et notre désespoir.

Du 14 au 19 janvier à l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet

EN SAVOIR +
PrécédentSuivant