Lundi 9 juin 2014
La soirée Balanchine/Millepied
à revivre sur Culturebox jusqu'au 5 décembre !
Aux côtés du Palais de Cristal de Balanchine, sur une œuvre de Bizet, Benjamin Millepied s’empare de Daphnis et Chloé de Ravel. (Re)Vivez l'intégralité de la soirée !
Entre ressemblances et dissonances se répondent deux grands compositeurs français et deux chorégraphes du New York City Ballet, George Balanchine, son fondateur, et Benjamin Millepied, qui y fut formé. C’est sur une œuvre de jeunesse de Bizet que George Balanchine signe, en 1947, sa première création pour le Ballet de l’Opéra, Le Palais de cristal, en hommage à la Compagnie et à la tradition française. Placé sous le signe de l’épure et du dialogue avec la musique, le ballet est un modèle de virtuosité académique auquel Christian Lacroix, en artisan de la lumière et de la couleur, donne un nouvel écrin. Benjamin Millepied signe sa troisième création pour le Ballet de l’Opéra. Avec la complicité de l’artiste plasticien Daniel Buren, il s’empare du mythe de Daphnis et Chloé. Dans la lignée balanchinienne, le chorégraphe s’inspire des rythmes et des couleurs de la « symphonie chorégraphique » pour orchestre et chœur de Ravel. Ces chefs-d’œuvre de la musique française sont dirigés par Philippe Jordan.

Distribution 

Palais de cristal


Solistes premier mouvement Amandine Albisson, Mathieu Ganio
2 couples premier mouvement Laura Hecquet, Fanny Gorse, Audric Bezard, Vincent Chaillet
Solistes deuxième mouvement Ludmila Pagliero, Karl Paquette
2 couples deuxième mouvement Charline Giezendanner, Sae Eun Park, Axel Ibot, Florimond Lorieux
Solistes troisième mouvement Valentine Colasante, Pierre Arthur Raveau
2 couples troisième mouvement Héloïse Bourdon, Séverine Westermann, Yannick Bittencourt, Fabien Revillion
Solistes quatrième mouvement Nolwenn Daniel, Emmanuel Thibault
2 couples quatrième mouvement Marion Barbeau, Laurène Lévy, Cyril Mitilian, Mickaël Lafon

Daphnis et Chloé

Daphnis Hervé Moreau
Chloé Aurélie Dupont
Dorcon Marc Moreau
Lyceion Eleonora Abbagnato
Bryaxis François Alu


PrécédentSuivant