Jeudi 15 décembre 2011
L'Opéra développe ses supports multimédia

UN COMPTE TWITTER

L’Opéra national de Paris est confronté à une demande forte de ses spectateurs qui font fréquemment part de leur déception de constater qu’il n’y a plus de places à vendre sur les oeuvres ou les représentations qu’ils ont choisies. Afin de les informer en temps réel du niveau de réservation des spectacles et des opportunités qui peuvent se présenter, l’Opéra national de Paris vient d’activer son compte Twitter. Ce compte donnera régulièrement des informations sur les spectacles pour lesquels les réservations de places sur Internet sont encore possibles ; il apporte à ce titre un service nouveau à nos spectateurs. Par ailleurs, ce compte transmettra également des informations régulières sur les événements majeurs de l’Opéra national de Paris. L’Opéra national de Paris souhaite que ce compte Twitter parvienne au même succès que son site Internet operadeparis.fr qui, avec 5,2 millions de visites en 2011 et 37,2 millions de pages vues, est le deuxième site d’opéra le plus visité de la planète.


UNE NOUVELLE PAGE FACEBOOK

La nouvelle page Facebook de l’Opéra national de Paris compte désormais plus de 17 000 fans : ce sont 17 000 internautes qui peuvent commenter et partager quotidiennement articles, vidéos et photographies exclusives de spectacles.


OPERA VIDEO : TOUT L’OPERA EN CINQ CANAUX

Le Site Internet de l’Opéra operadeparis.fr s’est doté d’une rubrique Opéra Vidéo qui permet aux internautes de découvrir tout l’univers de l’Opéra à travers cinq canaux vidéo : extraits de spectacles, rencontres avec les artistes, répétitions, métiers de l’Opéra et présentations des œuvres par Philippe Jordan (Directeur musical), Brigitte Lefèvre (Directrice de la Danse) et Christophe Ghristi (Directeur de la Dramaturgie).


MEMOPERA : LA MEMOIRE DE L’OPERA DE PARIS DE 1989 A NOS JOURS

La base de données MEMOPERA donne accès à toutes les représentations ayant eu lieu au Palais Garnier et à l'Opéra Bastille depuis l'ouverture de l'Opéra Bastille. Elle permet ainsi aux amateurs d’opéra et de ballet de retrouver tous les chanteurs, danseurs, metteurs en scène, chorégraphes,… ayant participé aux productions de l’Opéra national de Paris. Limitée pour l’heure à 1989, cette base est destinée à remonter le temps et à s’étendre progressivement à travers les décennies.

PrécédentSuivant