Vendredi 19 octobre 2012
L'autre journal de l'Opéra

Quelle œuvre a été représentée à l’Opéra de Paris le 26 mars 1832 ? Y avait-il déjà une représentation gratuite le 14 juillet 1900 ? Quelles sont les recettes des représentations de Boris Godounov par la troupe de Serge Diaghilev en mai-juin 1908 ? Comment l’Opéra a-t-il vécu les événements de mai 1968 ? Toutes ces informations se trouvent dans le « Journal de l’Opéra » qui est conservé à la Bibliothèque-musée de l’Opéra et qui vient d’être numérisé et mis en ligne par la Bibliothèque nationale de France dans la bibliothèque numérique Gallica.

 

Ce journal, reconstitué a posteriori de 1671 à 1860 et patiemment tenu ensuite par les différents archivistes et bibliothécaires de l’Opéra jusqu’au 14 juillet 1981, constitue donc un témoignage admirable de la vie de l’Opéra de Paris pendant plus de trois siècles. Il permet non seulement de connaître au jour le jour la programmation de l’Opéra, mais donne aussi le quantième des représentations, les recettes des spectacles (pour la période 1756-1911) et fait état des grands d’événements qui ont marqué la vie du théâtre comme l’assassinat du duc de Berry le 13 février 1820, la soirée de gala en l’honneur de la reine Victoria le 21 août 1855, les grèves de 1920, les débuts à l’Opéra de Mary Garden dans Thaïs le 11 mai 1908, la fermeture du Palais Garnier d’octobre-novembre 1969, l’entrée en fonctions de Rolf Liebermann comme « administrateur de l’Opéra » le 1er janvier 1973…

La mise en ligne de ce journal est la première pierre d’un vaste chantier – entrepris par la Bibliothèque nationale de France – de numérisation des archives administratives de l’Opéra et de l’Opéra-Comique conservées à la Bibliothèque-musée de l’Opéra.

Mathias Auclair

Le Journal de l’Opéra est accessible sur Gallica
On consultera aussi avec profit l’article que lui consacre Clotilde Angleys sur le blog Gallica

PrécédentSuivant