Vendredi 31 mai 2013
Festival Ring 2013
Du 18 au 26 juin

À l'occasion du bicentenaire de Richard Wagner, l'Opéra de Paris présente les quatre parties du Ring sur dix jours et sous la direction de Philippe Jordan, son directeur musical. Aboutissement du travail entrepris depuis 2010, ce festival Ring rassemblera les grands chanteurs wagnériens de notre temps.



Festival scénique en un prologue et trois journées

 

L'Or du Rhin

Das Rheingold

Prologue aux trois journées du « Ring », L'Or du Rhin nous montre l'impitoyable combat des dieux et des nains pour la maîtrise de l'or et du monde. « On n'a jamais composé ainsi », écrivait Wagner à son ami Franz Liszt.

 

La Walkyrie

Die Walküre

Œuvre flamboyante et passionnée. Il n'y a peut-être pas de plus beau et plus poignant livre d'images dans l'histoire de l'opéra que les trois actes de La Walkyrie, première journée du « festival scénique » L'Anneau du Nibelung.


Siegfried

OEuvre positive et rayonnante, la deuxième journée du « Ring » nous montre le héros, gamin indiscipliné, dompteur d'ours et tueur de dragon, dans sa turbulente jeunesse jusqu'à la découverte de l'amour.


Le Crépuscule des dieux

Götterdämmerung

Parmi les oeuvres les plus monumentales de l'histoire de la musique, Le Crépuscule des dieux nous montre la marche vers la mort de Siegfried et Brünnhilde, entraînant avec eux les dieux et tout l'ancien monde. Une parabole de l'humanité portée par un souffle musical et théâtral sublime.

 

À lire : les entretiens avec les artistes 


Voyage du bout du Ring Entretien avec Philippe Jordan, directeur musical de l'Opéra, qui dirige le Ring.

 

Perpetuum mobile Entretien avec Günter Krämer, metteur en scène du Ring.

 

Le monde selon Alberich Entretien avec Peter Sidhom, interprète d'Alberich

 

PrécédentSuivant