Jeudi 24 novembre 2011
Elles / Partitions de Sylvain Groud
Danse à partir de 9 ans à l'Amphithéâtre Bastille

Dans le cadre de la saison Jeune public, le chorégraphe Sylvain Groud est à l'affiche de l'Amphithéâtre Bastille les 16 et 17 décembre prochains pour deux courtes pièces : Elles pour cinq danseuses et Cordes pour cinq interprètes masculins. Un spectacle à apprécier à partir de 9 ans.

 

Elles, ce sont cinq femmes, cinq femmes qui dansent, pour exister. Cinq femmes pour qui la danse est juste essentielle. Cinq femmes qui, par leurs témoignages, offrent leur vision du monde. À travers leur féminité, leur foi, leurs espoirs, leurs engagements… À travers leurs choix ! À la lueur d’une bougie ou surexposée sous le projecteur ! En talons aiguilles ou pieds nus ! Sur une musique industrielle ou une partition de Haydn ! Comme un conte de fée ou un coup de gueule… Le pari de cette rencontre est de passer au-dessus des clivages esthétiques. Il ne s’agit pas de s’enliser dans des états d’esprit censés appartenir à tel ou tel courant de la danse actuelle, mais simplement d’aller à la rencontre de cet acte de partage.

 

A la création de Cordes, l’intention était de mettre en résonance deux corps de métier, celui du musicien et celui du danseur, tous deux présents sur scène, comme une invitation à venir se nourrir de la singularité de l’autre. Partitions (Extraits de Cordes) conserve la règle du jeu des tensions, en la donnant en pâture à une meute de quatre interprètes masculins. J’interroge les corps, à travers leur virilité, leur brutalité et leur sensualité, qui se laissent activement malmener par la virtuosité musicale. Le matériau chorégraphique naît du parallèle qui existe entre la corde éprouvée par l’archet, et le tendon sollicité par le mouvement. La limite extrême de ce travail aboutit à un geste libre. Les danseurs nous attirent dans leurs rapports de force grâce à la puissance et la générosité du Concerto en ré de Stravinsky, qui agit comme un détonateur, ainsi que l’intimité de la Sonate pour violon seul d’Ysaye, dans sa vibration instinctive.

Sylvain Groud
PrécédentSuivant