Lundi 11 juin 2012
Dix mois d'école et d'opéra /Paroles d'élèves
L'Oiseau de glace du 15 au 17 juin à l'Amphithéâtre Bastille

Le décor est monté. Essais lumières. Les enfants savent maintenant que l’équipe artistique, le personnel de l’Opéra, des élèves habilleuses et costumières, coiffeuses et maquilleuses, leurs professeurs et les responsables du programme sont à leurs côtés, dans l’Amphithéâtre Bastille ou dans les loges. Les jeunes découvrent l’arbre gelé, les costumes, l’orchestre et tout continue de prendre sens. Témoignages.

Ryan : "Maintenant, je suis vraiment dans la peau de mon personnage… C’est grâce à l’entraînement intensif."

Rodrigue : "Quand je joue Enée, il y a plein d’émotions : je ressens sa tristesse, ses questions, son bonheur à la fin. Mon costume est professionnel, très travaillé, digne de l’Opéra. Ce spectacle, je le vivrai une fois dans ma vie, alors il faut tout donner."

Damian : "Je peux exprimer en dansant, en chantant, des choses  qu’on ne peut pas montrer en parlant."

Mehmet : "Quand je suis dans mon rôle de compagnon d’Enée, je suis coupé du monde extérieur. On est vraiment dans une forêt gelée et c’est comme si on faisait un rêve dans lequel on danse, on chante, on vit…  dans mon costume, je suis comme Robin des Bois. C’est un beau travail."

Luce (à propos des costumes) : "Tout ce que je vois ! Je n’arrive même pas à le dire. Je me sens majestueuse quand j’essaie."

Ryan : "C’est une merveille de couture."

Fatoumata : "Au début, je ne me sentais pas bien. Maintenant, j’ai pris l’habitude, je connais  les airs, je suis dedans."

Imène : "Dans le groupe, je trouve ma place, je suis moins timide."

Bilal : "Dans les costumes, on voit l’esprit baroque ; ils  ne sont pas habituels, ils vont vers le moyen-âge ou ailleurs. Moi aussi, je suis Enée et je ressens la colère contre la reine des neiges, la tristesse parce que le père d’Enée est mort, et la victoire avec le rameau."

Fatima : "Dans tout ce qu’on fait, c’est comme dans un rêve, on met beaucoup d’énergie dans le chant  et moi j’aime beaucoup l’air Enfer hivernal"

Keisha : "J’étais timide et je commence à bien m’intégrer. A force de s’entraîner, on se sent chez soi dans l’histoire."

Killian : "Quand on est dans la peau du personnage, c’est comme s’il y avait deux personnalités. Mon héros,  Ulysse, est courageux, calme et j’ai remarqué que du coup, il me rendait plus calme et même plus joyeux."

Hawa  (une Reine des neiges) : "Ma robe est magnifique, je suis pressée de la porter. Quand je l’essaie, j’ai plus confiance en moi, la robe me change."

Nilany  (un des Oiseaux de glace) : "Je suis en deuxième année  et je chantais déjà en première année. Je suis entrée au conservatoire où j’apprends le solfège puis le chant. On m’a dit que j’avais une voix lyrique et je ne savais pas que j’avais cette voix en moi. Je veux que les autres aient les sentiments que j’ai en chantant."

Emilie : "Ce que je fais m’aide à grandir. J’adore le chant Cœur d’acier au moment où je combats les pages de la mauvaise reine. Et j’aime Casta diva : c’est grand et c’est beau."

 

Photographies Agathe Poupeney

PrécédentSuivant