Mardi 1 juillet 2014
Diana Vishneva et Evan McKie
artistes invités pour la soirée de ballet Robbins/Ratmansky
L'Opéra de Paris a le plaisir d'accueillir deux danseurs invités pour les dernières représentations de Psyché d'Alexei Ratmansky, les 5 et 7 juillet.

Diana Vishneva

Née à Leningrad (Saint-Pétersbourg), Diana Vishneva étudie à l’Académie Vaganova de Saint-Pétersbourg. Lors de sa dernière année de formation, en 1994, elle remporte le Grand prix et la Médaille d’or au Concours de Lausanne et est sollicitée par le Théâtre Mariinski pour danser les rôles de Cendrillon, Kitri dans Don Quichotte et Masha dans Casse-Noisette. Admise dans le Corps de ballet du Théâtre Mariinski en 1995, elle est nommée, l’année suivante, danseuse « Principale ». Depuis, elle interprète tous les grands ballets du répertoire : aussi bien ceux de Petipa et de Fokine, que ceux de Ashton, Balanchine, Béjart, Grigorovitch, MacMillan, Neumeier, Petit, Preljocaj ou Ratmansky.

En 1996, elle fait ses débuts au Théâtre Bolchoï de Moscou dans le rôle de Kitri dans Don Quichotte et depuis revient régulièrement danser Le Lac des cygnes, Giselle, La Belle au bois dormant, ou encore Les Illusions perdues (Ratmansky)et Onéguine (Cranko).

Sa carrière internationale débute en 2001 au Bayerisches Staatsballett de Munich dans Manon (MacMillan) et au Teatro alla Scala de Milan dans La Belle au bois dormant (Noureev).

Parallèlement à son engagement au Théâtre Mariinski, elle est, depuis

2005, « Principal Dancer » à l’American Ballet Theatre où elle danse notamment Giselle, La Bayadère, Le Lac des cygnes, Roméo et Juliette, Don Quichotte, La Belle au bois dormant, L’Histoire de Manon, Sylvia, The Dream, Onéguine, La Dame aux camélias.

Récompensée par de nombreux prix, elle reçoit le Benois de la Danse (1995), le Golden Sofit (Saint-Pétersbourg, 1996 et 2011), le Prix d’état de la Fédération de Russie (2000), six Golden Masks, le Prix « Danseur de l’année » (Ballet Magazine, 2002), « Âme de la danse » (Ballet Magazine, 2003). Elle est Artiste émérite de la Fédération de Russie.

En 2010, elle crée sa propre fondation.

À l’Opéra de Paris : elle se produit en 2002 aux côtés de José Martinez dans Don Quichotte (Noureev), en 2003 aux côtés de Manuel Legris dans L’Histoire de Manon (MacMillan), en 2005 dans Rubis (Balanchine) lors de la soirée de gala dédiée au Théâtre Mariinski et en 2006 aux côtés de Benjamin Pech dans Le Lac des cygnes (Noureev). Elle était également sur la scène du Palais Garnier avec le Ballet du Théâtre Bolchoï, compagnie invitée en 2014, dans Illusions perdues (Ratmansky).

Evan McKie

Evan McKie est danseur « Principal » au Ballet de Stuttgart et au Ballet national du Canada.

Né à Toronto, il étudie la danse à l’Ecole du Ballet national du Canada, ainsi qu’à l’Académie Kirov à Washington D.C. avant d’entrer en 2001 à l’Ecole John Cranko du Ballet de Stuttgart.

2002 : est engagé, à 19 ans, au Ballet de Stuttgart.

2005 : « Demi-soliste ».

2006 : « Soliste ».

2009 : est nommé danseur « Principal » après son interprétation d’Hamlet (Kevin O’Day).

Au Ballet de Stuttgart, il se produit dans des rôles créés pour lui par Wayne McGregor, Marco Goecke, Mauro Bigonzetti, Christian Spuck, Edward Clug, Kevin O’Day, Louis Stiens, Bridget Breiner, Demis Volpi et Douglas Lee ainsi que dans des ballets de William Forsythe, Jiří Kylián, John Neumeier, Marcia Haydée, Hans van Manen, Jorma Elo et Glen Tetley.

2011 : fait ses débuts au Ballet national du Canada en tant qu’artiste invité dans La Belle au bois dormant.

2013 : est nommé danseur « Principal » au Ballet national du Canada.

À l’Opéra de Paris, il se produit en janvier 2007 avec Le Ballet de Stuttgart, alors compagnie invitée, dans La Mégère apprivoisée (Cranko) et, en tant qu’artiste invité, dans Onéguine (Cranko) aux côtés d’Aurélie Dupont en décembre 2011 et d’Isabelle Ciaravola en février 2014.

Il est aussi à l’affiche du Ballet du Théâtre Bolchoï, de l’Universal Ballet de Séoul, du Tokyo Ballet et du Ballet de Santiago du Chili.

Il reçoit de nombreux prix dont le prix « ApuliArte » (Italie, 2012).

Il est également chorégraphe (pièces présentées dans le cadre de la Noverre Society, Stuttgart), photographe et critique de danse (American Dance Magazine, Shinshokan).

PrécédentSuivant