Lundi 7 octobre 2013
Conférence sur Roger Désormière
Jeudi 10 octobre avec Aurélien Poidevin

Chef d’orchestre et compositeur, sans doute l’une des plus importantes figures de la vie musicale française au XXe siècle, Roger Désormière, né en 1898, est mort il y tout juste cinquante ans, le 25 octobre 1963.

Créateur de la musique de son temps, de Darius Milhaud, Erik Satie, Pierre Boulez, Henri Dutilleux, chef des Ballets suédois puis des Ballets russes, il fut choisi par Jacques Rouché pour être directeur musical de l’Opéra de Paris. Pour le disque, il signe en pleine guerre la référence de Pelléas et Mélisande de Claude Debussy avec Irène Joachim et Jacques Jansen. Communiste engagé, il est l’ami d’Aragon et de Maurice Thorez. En pleine carrière, en 1952, il est terrassé par une attaque cérébrale qui met un terme définitif à sa carrière. Pour commémorer sa disparition, l’historien de la musique Aurélien Poidevin évoquera cet artiste passionné et résolument moderne.

Photo (de gauche à droite) Roger Désormière, Serge Diaghilev, Serge Lifar, Boris Kochno, Alexandra Danilova, Felia Doubrovska and Lubov Tchernicheva) / Portrait de Roger Désormière
PrécédentSuivant