Jeudi 20 mars 2014
14+18
épisode 2
Parce que le projet 14+18 se joue sur plusieurs fronts – de Paris à Nancy en passant par Reims – Christine Eschenbrenner, Dominique Laudet et Alexis Ouspensky de Dix mois d'Ecole et d'Opéra vous invitent à suivre son processus de création au jour le jour.

En arrivant à la gare de Nancy, je monte dans le tramway qui m’amène jusqu’à la fastueuse place Stanislas – cette place voulue par le Duc de Lorraine, dont s’enorgueillit la ville depuis plus de deux-cent cinquante ans – sur laquelle trône l’Opéra national de Loraine. Lorsque je pénètre dans l’Opéra, les élèves de l’école Emile Zola ont investi le Grand Foyer et commencent tout juste à s’échauffer : masser les muscles, s’étirer afin de réveiller les corps de ces trente-deux enfants qui n’ont jusqu’alors jamais pratiqué la danse. Je leur fausse compagnie pour m’entretenir avec leur professeur. Il s’agit d’esquisser, autour de ce projet et du partenariat avec l’Opéra, des pistes d’exploration pédagogique : quelles rencontres, quelles visites, quelles séquences peut-on imaginer afin que les élèves s’approprient pleinement cette aventure artistique et la mémoire qu’elle met en jeu ? Quelques idées fusent : faire réaliser aux élèves des calligrammes inspirés de ceux de Guillaume Apollinaire, auteur très présent dans le spectacle puisqu’il y apparaît à la fois comme référence et comme personnage... ; concevoir une exposition itinérante de peintures et photographies qui accompagneraient le spectacle ; réaliser une petite vidéo en posant aux élèves deux questions : « Qu’évoque pour vous la Guerre de 14-18 ? » et « Que faisaient vos arrière-arrière-grands-parents pendant cette guerre ? »

Alexis Ouspensky

PrécédentSuivant